DireLot 257 | Janvier Février 2021

5,80

AU SOMMAIRE

ENTRETIEN EXCLUSIF : Philippe Descola et Anne-Christine Taylor, anthropologues spécialistes des sociétés amazoniennes dans leur « refuge » quercynois
FOCUS : la sauvegarde de l’église de Camy
MEMOIRE : Léopold Ségala, un soldat mort pour la France
COUP DE PROJECTEUR : Le train de nuit voit le bout du tunnel
INITIATIVES : entraide et bénévolat, la solidarité à l’épreuve de la crise
PLACE DE VILLAGE : Catus, du renouveau en perspective
FAUNE ET FLORE : Biodiversité, réguler ou laisser faire ?
ÉCHAPPÉE BELLE : Entre deux eaux, de Béduer à Conduché Rencontres gigognes, impassible rivière
RENCONTRE : Aurélie Delmas, quand les fleurs du Lot deviennent éternelles…
ATELIER : A Concots, l’imprimerie « Trace » son chemin
FEUILLE DE VIGNE : Benoit Aymard, plein de vie et plein d’envies
A TRAVERS CHAMP / La ferme du Tessou Encanaillages et cochonaille en perspective !
LECTURES / La sélection de la rédaction

Effacer
UGS : DL256-1 Catégorie :

Description

Édito du numéro 257

Parce qu’il faut aimer la vie

Un village un temps endormi, où tout le monde s’investit, au point de susciter l’envie. Un arrière-pays que le train oublie, mais pour lequel on milite, jusqu’au bout de la nuit. Une certaine Aurélie qui rebondit sur son tapis fleuri. Une artiste peintre et un vigneron croqueurs de vie. D’insoupçonnables sérigraphies au cœur des causses du Quercy. Une polyculture inspirée et en biodynamie. Une église qui a subi mais qui a retrouvé des amis.

Et parce qu’il faut aimer la vie et l’aimer même si…, des bénévoles unis et sacrément investis dans ce difficile contexte où l’on a tant subi.

Bonne année & bonnes lectures !

Vincent Besserve

Informations complémentaires

Poids 1 g
Mode d'achat

Magazine en PDF, Magazine envoyé par la Poste